COLLEGE JEAN ROSTAND (NICE) (biométrie à la cantine)

Pour avoir cherché à imposer un système biométrique dans la cantine

Explications : Le proviseur du collège JEAN ROSTAND de NICE avait comme projet d’imposer aux élèves l’accès à la cantine scolaire par reconnaissance des empreintes digitales.

A CHARGE :

- Avis négatif de la Cnil (n° 363.783 - 21/03/2000) sur le principe et les finalités d’un tel fichier.

Extraits : "une base de données biométriques peut être justifiée dans certaines circonstances (mais) sa mise en oeuvre dans un collège, à l’égard notamment de mineurs et aux seules fins de contrôler l’accès à la cantine scolaire est excessive au regard de la finalité poursuivie".


NB : mise à jour de décembre 2006 :
Le principal actuel du collège Jean Rostand nous demande d’apporter les précisions suivantes :
"Le Principal du collège Jean Rostand de NICE a changé depuis 4 ans.
J’aimerais bien que votre article (...) soit mis à jour car je n’étais pas en poste à cette époque et actuellement un grand nombre d’établissements scolaires sont équipés de "biométrie" tandis que le collège Jean Rostand ne l’est toujours pas."

Lire à ce sujet les dossiers liés à la biométrie dans les écoles issus des BBA 2005 et notamment celui qui a obtenu une "Mention spéciale", celui du collège Joliot-Curie de Carqueiranne dans le Var.