Thalès et son "Smart Corridor"

Le "couloir intelligent" de Thales utilise tous les derniers gadgets technologiques (vidéosurveillance intelligente, capteurs, biométrie...) pour détecter le "comportement suspect" des passants. Le tout "à leur insu" et "en préservant leur vie privée"...

Thales présente le Smart Corridor, un système de contrôle de nouvelle génération qui permet d’assurer une circulation plus fluide des personnes sur les sites sensibles ou à l’occasion d’évènements importants et de contrôler l’accès aux infrastructures critiques.

« Reposant sur une combinaison complexe de technologies d’identification, de détection et de contrôle, ce système est idéal pour garantir la sécurité dans les aéroports, les gares et autres plaques tournantes dans le domaine du transport (...). S’appuyant sur une approche holistique [1] du problème de la sécurité dans les infrastructures critiques, le Smart Corridor constitue une solution de contrôle automatique puissante qui associe vidéosurveillance intelligente, biométrie et capteurs technologiques afin de garantir la sécurité sans que les gens aient à s’arrêter à des points de contrôle. « En fait, c’est tout juste si les passagers ont conscience de l’existence du Smart Corridor : seul un léger souffle d’air est ressenti au moment où le système analyse les molécules susceptibles de provenir de matières explosives. Le système utilise des dispositifs passifs dont les technologies respectent les réglementations concernant la sécurité, la santé et la préservation de la vie privée. » [2]

Une position ambigüe car plus loin on apprend que :
- le Smart Corridor repose sur des fonctions non intrusives et ne produit aucune image détaillée de la silhouette.
- Tous les capteurs et dispositifs sont disposés derrière les cloisons d’un couloir de quatre mètres de long et sont donc totalement invisibles pour le passager.
- Le système de vidéosurveillance assure les fonctions de comptage des personnes, de détection des objets abandonnés et de repérage des comportements suspects (personne faisant demi-tour, par exemple).
- Le système de contrôle biométrique se charge quant à lui d’identifier les passagers par le biais d’une solution de reconnaissance faciale et de l’iris également intégrée dans le couloir.
- Enfin, des capteurs sophistiqués assurent la détection d’explosifs et d’objets métalliques et diélectriques camouflés sous les vêtements.

Comment peut-on "préserver la vie privée" des passants, tout en scannant leur corps à leur insu pour pouvoir les identifier par contrôle biométrique ?

Notes

[1Les termes holisme, holistique, holiste tentent de faire partager une croyance en une totalité qui dépasse l’expérience humaine limitée et peuvent secondairement servir de buzzword pour tenter de justifier des positions peu étayées (Selon Stephen Barrett : "Les promoteurs du charlatanisme sont habiles dans l’usage de slogans et de mots à la mode"), cf Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Holisme.

[2Source : le communiqué de Thales du 10/11/2008, sur http://www.mag-securs.com/spip.php?....