Metrobus (Publicis, RATP)

Pour sa croisade de censure l’encontre des manifestants antipub

Explications : Métrobus (filiale du groupe Publicis et de la RATP) pour avoir demandé à (et porté plainte contre) l’hébergeur indépendant de censurer le site Stopub. La loi en vigueur ne rend pas les hébergeurs responsables des contenus, le juge des référés l’a souligné, tout en faisant peser les frais de la procédure sur le plaignant et la victime Ouvaton.

Par ailleurs on peut souligner que bien que Metrobus (et la RATP) ait le droit de défendre sa propriété (les affiches publicitaires qui d’ailleurs ne sont pas leur propriété mais celle de leurs clients), la "chasse aux anti-pubs" dans le métro, leurs arrestations systématiques et les procès contre eux s’apparentent de plus en plus à du déni de droit à l’opinion et à manifester.