Les prétendants aux Césars de la surveillance, promotion 2009

Paris, 30 mars 2009 — Les fichiers "RIM-Psy" du ministère de la Santé, le "RNCPS" de celui du Budget, Michèle Alliot-Marie, Bertrand Delanoë, Frédéric Lefebvre, Xavier Darcos, le ministère de la Culture, mais aussi des agents anonymes qui pratiquent la délation, des entreprises spécialisées dans la biométrie en établissements scolaires, l’identification des passants ou la détection de mensonges des salariés, des maires méritants et même un gérant de supermarché... la longue liste des nominés aux Big Brother Awards est désormais accessible.

Fidèle à leur mission de « surveiller les surveillants », les Big Brother Awards France décerneront une nouvelle fois leurs prix Orwell ce samedi 4 avril 2009 lors de la traditionnelle Orwell Party qui aura lieu le samedi 4 avril à la Parole Errante/La maison de l’arbre (Montreuil). Elle sera également retransmise en direct sur internet, à partir de notre page d’accueil.

Les réjouissances débuteront à 19h, avec la quatrième édition des "Ecrans sécuritaires", projection de courts métrages agréée par notre "ministère de la Vérité".

Comme chaque année, depuis maintenant neuf ans, des décorations/sanctions seront remis aux pires promoteurs de la société de surveillance, prosélytes des politiques et technologies sécuritaires. Fichiers publics et policiers de plus en plus intrusifs, extension de la vidéosurveillance, chasse aux fraudeurs ou aux pirates, pénalisation de la contestation, l’année a été riche en actualités. La sélection, où se côtoient ministres, administrations, élus, hauts ou petits fonctionnaires, chercheurs et entreprises, en rappelle les pires moments.

Dans la catégorie Voltaire, figurent a contrario des individus, collectifs ou associations, qui se sont fait remarquer pour leur zèle à s’opposer au fichage de la population, et aux technologies et politiques de contrôle.

Conformément à la tradition de Privacy International, qui a essaimé ses Big Brother Awards dans une quinzaine de pays, c’est un jury de personnalités qui a eu la difficile tâche de choisir parmi tous ces dossiers ceux qui méritaient d’être distingués.

Nous ont fait l’honneur de siéger dans ce jury des BBA 2009 :
- Armand Mattelart, sociologue, professeur de sciences de l’information et Président du Jury
- Matthieu Bonduelle, magistrat, membre du Syndicat de la Magistrature
- Francoise Dumont, membre de la Ligue des droits de l’homme
- Célia Izoard, co-auteure de La Tyrannie technologique
- Anne-Lise Le Brun, représentante du Réseau d’alerte et d’intervention pour les droits de l’homme
- Meryem Marzouki, présidente, Imaginons un réseau Internet solidaire
- Mathieu Rigouste, sociologue
- Michel Roger, metteur en scène, Compagnie Jolie Môme
- Pascale Taelman, avocate, membre du Syndicat des Avocats de France
- Jacques Testart, biologiste, président de la Fondation Sciences citoyennes
- Jérémie Zimmermann, co-fondateur et porte-parole du collectif La Quadrature du Net

Orwell Party – Remise des Prix : rendez-vous le samedi 4 avril à partir de 19H à La Parole Errante/la Maison de l’arbre, 9 rue François Debergue 93100 Montreuil-sous-Bois [1]. Cérémonie, en présence des membres du jury, à partir de 20h30.
Captation, réalisation et streaming de la soirée assurés par les associations et collectifs Regarde a Vue et Écran d’arrêt. Contact : infobbafr(AT)bigbrotherawards.eu.org.

MISE A JOUR

Programme de la projection de courts métrages :
- « La crise » de BRUNOCANDIDA
- « Big Brother State » de DAVID SCHARF
- « Edvige – manifestation du 16/10/2008” de JET LAMBDA
- « La théorie des ensembles » de JULIETTE HAMON-DAMOURETTE, MARC HERICHER & JAO-EKA M’CHANGAMA
- « Le chanteur masqué » de DIDIER SUPER & ELIZA LEVY
- « The master plan » de OZCAN HALICI & JÜRGEN MAYER
- « Entretien d’embauche” de FILMENTROPES
- « Blinspot » de BESSIERE, CLERT, CHAUVELOT, ROUBY, JARDEL et DUBOIS-HENRY
- « Tarnac - L’affaire médiatique », un sujet du magazine de TELEMILLEVACHES
- « Big Brother Blues » de TRUCADIRE
- « Télé cable” de GIL ATHANASSOFF
- « Jeu de loi » de LA CHANSON DU DIMANCHE
- « Hadopi, ratage » de TRUCADIRE
- « Le silence des nanos » de JULIEN COLIN
- « Edvige salope » de TORAPAMAVOA

N.B. : Il y a un décalage d’un an entre "BBA 2007" (sanctionnant l’année 2007) et "BBA 2009", terme qui désigne désormais la remise des prix portant sur des faits survenus au cours de l’année précédente.

Notes

[1Métro Croix de Chavaux (ligne 9). Sortir en tête de train, prendre la rue pietonne du Gal Galliéni (cf plan du quartier), et 1ère à droite.