La sélection et le jury de la 7ème édition

BBA France - 7ème édition

La chasse est ouverte !

Paris, 9 janvier 2007. (Mise à jour 15.01) — Quelques ministres, hauts fonctionnaires, élus locaux, grands patrons ou petits chefs d’autorités publiques ont été sélectionnés pour concourir aux cinq prix Orwell remis tous les ans aux plus fins prédateurs de la société de surveillance.

Conformément à la tradition de Privacy International, c’est un jury de personnes qualifiées qui va départager les candidats. Cette année le jury réunit :

- Isabelle Bouyer, Jean-Noël Destrehem, Nathalie Federico et Marlène Jérôme, représentants du Collectif anti-délation de la Marne (Prix Voltaire 2005)
- Loic Dachary, pionnier du logiciel libre, fondateur de la Free Software Foundation France et d’Eucd.info
- Maître Eolas, avocat au barreau de Paris, et blogueur à ses heures
- Hélène Franco, secrétaire générale du Syndicat de la Magistrature
- Yannick Kergoat, représentant de l’association Action-Critique-Médias (Acrimed)
- Julien Pain, responsable internet de Reporters Sans Frontières (RSF)
- Kiki Picasso, graphiste, peintre et vidéaste, membre du collectif Un regard moderne
- Maurice Rajsfus, co-fondateur de l’Observatoire des Libertés Publiques et du bulletin Que fait la police ?

Cette année il sera possible de suivre la cérémonie de remise des prix, le 20 janvier à partir de 20h30, sur la chaîne d’accès public Téléplaisance (disponible sur les principaux bouquets TV par ADSL), ainsi qu’en diffusion directe sur teleplaisance.org. Notre Orwell Party s’ouvrira dès 19h avec la deuxième édition des "Écrans sécuritaires", notre projection de courts métrages totalement agréée par le ministère de la Vérité.

Concernant la sélection qui vient d’être rendue publique, une trentaine de candidats ont finalement été retenus, cas emblématiques qui ont marqué l’année 2006 dans les atteintes à la vie privée ou qui ont fait avec zèle la promotion de politiques sécuritaires ou de technologies de surveillance.

Il y a bien-sûr les multirécidivistes bien connus de nos services, comme les ministères de l’Intérieur (loi de prévention de la délinquance, fichier Eloi, etc.), de la Santé (DMP, croisement du NIR, etc.) et de l’Education (fichier base-élèves, etc.). Même la Gendarmerie nationale et son Judex clandestin —cette fois pour l’Ensemble de son Oeuvre, aux côtés du garde des Sceaux qui accède lui aussi à ce stade suprême, tout comme la RATP et son pass Navigo.

Mais il y a de nouvelles têtes d’affiche, comme François Baroin pour son travail de "requalification urbaine" à Troyes, les deux directeurs des Assedic et de l’ANPE (tri informatique des chômeurs), ou encore Laurence Parisot du Medef. Quant à la Sacem, les producteurs de musique et une maison de disque ils ont également droit à leur petite mention. La sélection salue aussi quelques petits chefs locaux en Haute-Savoie, dans le Morbihan, le Finistère, à Grenoble, le Havre ou Aulnay-sous-Bois. Et d’autres inconnus du sécuritairement correct que vous découvrirez en consultant la liste des candidats :

Sont aussi nommés quelques individus, collectifs ou associations qui se sont élevés contre la surveillance et résisté contre toute dérive sécuritaire. Ces candidats aux Prix Voltaire se sont distingués dans les domaines du droit à la copie privée et à l’interopérabilité, des empreintes ADN, de la biométrie dans les écoles, de données personnelles de jeunes enfants scolarisés et de familles en difficulté ou encore de vote électronique.

La liste des membres du jury, qui réunira travailleurs sociaux, journalistes, magistrats, avocats et sociologues, sera rendue publique une semaine avant la cérémonie.

Orwell Party 20.01.2007 Invités : la BAC ! — Brigade Activiste des Clowns.

19h : Les Écrans sécuritaires.
20h30 : Cérémonie.

Lieu : Confluences (Maison des arts urbains) : 190 Bd de Charonne, 75020 Paris (Mo Ph. Auguste/A. Dumas). Bar sur place. PLAF (participation libre aux frais) suggérée à l’entrée ou à la sortie.

Retransmission en direct sur http://teleplaisance.org.
Liste des bouquets ADSL qui reçoivent Teleplaisance.

Grand fraternellement votre,
L’équipe des BBA