Les 3 medecins de l’Aube contre Sesam-Vitale

Ces trois médecins sont entrés en résistance en se déconventionnant de la Sécu pour dénoncer les failles et les dérives de l’informatisation des données de santé.

Explications : La CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie) de l’Aube a sommé les praticiens locaux de se doter de leur carte de professionnel de santé (CPS) et du lecteur de carte Vitale (les médecins sont tenus de proposer ce service contrairement aux patients qui peuvent le refuser).

Dans le cas contraire ils seraient sanctionnés financièrement puisque la CPAM prend en charge une partie de leurs charges sociales.

3 médecins ont résisté et ont saisi le tribunal administratif, qui s’est déclaré incompétent l’affaire se poursuit donc à la vitesse de la tortue (2ans environ) devant le tribunal des affaires sanitaires et sociales (TASS).

Ces 3 médecins ont décidé de rentrer en résistance et de se faire déconventionner pour ne pas violer le secret médical en rentabilisant les données de santé de leurs malades, comme le propose les sociétés tel BKLthalès via leur sytème de transmission informatique. Ils attendent maintenant leurs patients qui ne seront dorénavant pas remboursés.

P.-S.

Références :
- "L’informatisation des données de santé menace le secret médical"
http://www.transfert.net/a9411

Lettre Société BKL Consultant (Réseaux Thales) et Société IMS Health (Mediplus) pour informatiser les médecins.

sur Thales vendeur de l’informatisation des médecins :

http://www.bigbrotherawards.eu.org/2002/presse.html

THALES, 1er observatoire épidémiologique (filiale du groupe CEGEDIM, 3.700 collaborateurs, leader européen des technologies et des services dédiés l’information médicale), met disposition des acteurs de la santé des études sur la base des remontées de données issues de données recueillies auprès d’observatoires de médecins généralistes et spécialistes en France et en Europe.

Le rouleau compresseur CEGEDIM poursuit son chemin :

http://gp38.free.fr/medigest.htm