Collectif de réappropriation de l’espace public (Strasbourg)

Principal groupe opposant à la frénésie sécuritaire des élus strasbourgeois, le CREP est parti du constat que « la ville ne nous appartient plus (les rues, les places, les murs ont été accaparés par la sphère marchande) », entend précisément se tourner vers une réappropriation collective de « ces espaces perdus », « en jouant, en (contre) affichant, en discutant, en écrivant (sur les murs)... La rue est à tout le monde : nous n’avons pas besoin d’autorisations pour habiter nos quartiers ! »

SOURCES :
- CREP : http://crep.strasbourg.free.fr/
- Nouvelle carte de la vidéosurveillance à Strasbourg, 11 octobre 2009.
- Semaine d’action du 18 au 24 mai 2010, Démontons la vidéo­surveillance !.